Des Japonais à l’Urban Training

Faisant suite à la suggestion de notre collègue de running, Corinne Chauvet, la télévision japonaise a effectué hier un reportage sur le thème d’une balade en cité albigeoise. Au cours de cette promenade, l’équipe de tournage a croisé presque fortuitement le groupe de Running de l’Ecla dirigé par Benoist. Rendez-vous au Pont Vieux, au soleil couchant, ce sont les indications que les sujets de l’empire du Soleil Levant nous avaient données. Il faisait nippon, ni mauvais, mais il ne pleuvait pas, ce qui était impératif pour la réussite de l’opération. Morgane, Patrick et Rodolphe, sélectionné(e)s pour les un(e)s pour leur maîtrise du japonais et les autre(s) pour la couleur de leur tee-shirt eurent le bonheur d’être interviewé(e). Quelle a été la teneur de leurs propos ? rien n’a transpiré, contrairement à nous qui enchaînions les côtes en arrière plan. Nous pouvons leur faire confiance, ils n’ont dit que la vérité, c’est-à-dire du bien de l’Ecla, de Benoist et de leurs camarades. Vous vous en doutez, tout s’est bien passé, sans sushis et on a bien riz cantonnais passé devant la caméra. Nous étions un peu comme les Bonzes Hommes de Corinne, c’est à dire hilare, une bonne humeur très contagieuse, bien heureusement, personne n’a parlé de vaccin ou de remède. Sayonara.

No Replies to "Des Japonais à l'Urban Training"


    Got something to say?

    Some html is OK