Tant de Cochons pour les Gens Bons à Lacaune

Le premier week-end de septembre, rendez-vous à Lacaune pour le délicieux charcutrail. On n’est pas forcément affûté à la sortie de l’été, mais pareille occasion ne se refuse pas. Une météo ensoleillée, des températures clémentes,  des chapelets de saucisses, des montagnes de jambons, des torrents de saucissons et une bande de joyeux copains, voilà les ingrédients de ce dimanche lacaunais. Les plus aventureux ou les plus affûtés : Sabine, Anne, Eric, Grégorio, Romain, Antoine, Renaud partent pour 26 km avec un dénivelé positif de 1000m. Anne l’emporte en M2, elle temporise un peu dans les derniers kilomètres afin d’être certaine que Patrick venu en vélo d’Albi puisse l’applaudir sur la ligne d’arrivée. Sabine, monte sur la deuxième marche du podium en M1, elle avoue avoir souffert un peu, souffrances dues au manque de récupération après le trail effectué la semaine précédente, rassurez-vous elle n’en perd pas pour autant son sourire et sa bonne humeur. Les garçons font bonne figure et  Gégorio met de l’ambiance comme d’habitude. Ginette l’emporte sur le 13 km (400 m D+), elle remporte une longueur de saucisse fraîche égale à sa taille, Jean-Noël est vainqueur en espoir, les organisateurs qui avaient prévu le même type de récompense, font marche arrière devant la taille du jeune géant. Nino monte sur la troisième marche du podium en M2, bel exploit alors qu’il sort à peine du GRP où il a effectué un 40 km (2500 m de D+), Karine plus raisonnable  se la joue supportrice et se contente de prendre quelques photos. Petite parenthèse, au GRP, Nino était très bien entouré sur ce format avec Karine, Sandra et Séverine. Christophe et Vivien ont fait  briller leurs bobs sur le 80 km (5000 m de D+), et Xavier assure en 34H23’ sur le 120 km (7000m de D+), la poste réfléchit à lui retirer son véhicule de fonction, compte-tenu de sa performance, il parait légitime de le replacer par une belle paire de chaussures jaunes. Mais revenons à nos moutons ou plutôt à nos cochons puisque c’est cet animal qui fait lé réputation de ce canton de moyenne montagne. Dès le retrait du dossard, vous êtes mis au parfum avec une dotation de charcuterie qui vous permet déjà d’amortir le prix de l’inscription. Le parcours vous propose après un petit tour en ville d’effectuer la visite expresse d’une charcuterie où vous évoluez au milieu de centaines de  jambons qui sèchent, nez délicat s’abstenir. Puis vous parcourez les monts alentours avec le traditionnel passage au pic du Montalet pour les adeptes du trail long. Après le partage de la douche et de la bière, il est l’heure de passer aux choses sérieuses, de longues tables sont dressées dans le boulodrome qui fait office de réfectoire. Repas (compris dans le tarif d’inscription) copieux où les pâtes et le yaourt viennent apporter un zeste d’exotisme à la cochonaille du crû, le tout arrosé comme il se doit d’un petit rouge.  C’est ce qu’on appelle dans le milieu, la nécessaire remise à niveau ou encore la phase de récupération active. Merci à tous les bénévoles qui permettent la réussite de cette belle manifestation. L’année sportive est lancée de la meilleure des façons, et faites le savoir : à l’Ecla comme dans le cochon tout est bon !!

Résultats

 

No Replies to "Tant de Cochons pour les Gens Bons à Lacaune"


    Got something to say?

    Some html is OK